Burkina Faso

top_1PHOTO : Women 03 © Kristof Vadino


LA SITUATION

 

8.000 enfants vivent dans les rues de Ouagadougou*
735 enfants sont scolarisés chaque année grâce à ce projet
75 enfants sont suivis médicalement chaque année

 

 

Au Burkina Faso, les chiffres parlent d’eux-mêmes : 76% des filles sont circoncises, 88% n’utilisent aucun moyen de contraception et 10% des filles de moins de 15 ans sont forcées à se marier. Dans les rues de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, on rencontre de nombreux enfants des rues. Certains ont été abandonnés ; d’autres sont venus de la campagne dans l’espoir de gagner assez d’argent pour leur famille et d’autres encore se sont enfuis parce qu’ils étaient victimes de violences.

 

« On m’avait promis un travail de domestique lorsque je suis venue à Ouagadougou, mais c’était un mensonge : en réalité, je devais rester dans une maison avec d’autres filles, où notre travail était de « satisfaire » des clients. Je suis tombée enceinte 6 mois plus tard. Un jour, je me suis mise à saigner abondamment. Mes colocataires ont appelé un employé du centre de soins de santé, et c’est là que ma vie a changé : après une courte période à l’hôpital, j’ai été accueillie au centre et puis réunie avec ma famille. Aujourd’hui, je suis une formation pour devenir coiffeuse. »
Babi, 15 ans, ancienne prostituée, maintenant coiffeuse en formation.

 

*selon une étude de Keoogo et de la Fondation UNIDEA

 

NOTRE ACTION

 

2017-02-27 10.15.48_1200Sur place, Médecins du Monde s’est associée à l’association Keoogo, qui vient en aide à ces enfants des rues. L’objectif final de ce partenariat est de leur permettre de pouvoir à nouveau envisager un futur hors de la rue, en (ré)intégrant le système scolaire, en retrouvant leur famille ou – pour les plus âgés – en apprenant un métier. Chaque enfant bénéficie d’un accompagnement personnalisé respectueux de ses désirs.
La première étape du travail consiste à aller à la rencontre des enfants. En mettant en place des groupes de discussion sur différents sujets, nous pouvons petit à petit gagner leur confiance. D’autres activités sont également organisées : cours d’apprentissage de l’alphabet, projections de films ou cours de mécanique.
Keoogo gère également plusieurs centres, dans lesquels l’association propose des soins de santé, un soutien prénatal ou des informations et moyens de contraception. Certaines des jeunes filles accueillies sont enceintes ou jeunes mamans. Sans cette aide, la plupart d’entre elles n’auraient d’autre choix que de se prostituer, ce qu’un grand nombre faisait lorsque les collaborateurs de Keoogo les ont rencontrées.

 

 

VOTRE SOUTIEN

Pour soutenir ces actions, Médecins du Monde lance également un appel aux dons !

 

FAITES UN DON !




ou Faire un don par virement:

Banque: BIL
SWIFT: BILLLULL
IBAN: LU75 0020 0100 0005 0700
Communication: Burkina Faso
* Vos dons sont déductibles fiscalement. Plus d’infos

 

merci