Médecins du Monde lance la campagne « Plaisirs d’été »

 
Affiche_campagne_Palma_FR - Copy

Aujourd’hui, 1er août, Médecins du Monde (MdM) lance sa nouvelle campagne d’appel aux dons pour sensibiliser à l’accès aux soins de santé des personnes vivant dans la précarité au Luxembourg.

Cette nouvelle campagne de sensibilisation de Médecins du Monde (MdM) veut provoquer une prise de conscience dans l’opinion publique sur le fait que, parmi la population luxembourgeoise, il y a des personnes qui n’ont ni accès au système national de protection sociale ni les moyens financiers de payer les soins médicaux dont elles ont pourtant besoin.

 

« Nous voulons attirer l’attention sur toutes ces personnes qui font appel à nos services pour se soigner. Vivant sous le seuil de pauvreté, elles n’ont pas l’argent nécessaire pour aller chez le médecin, et encore moins chez le dentiste, explique le Dr Jean Bottu, président de MdM Luxembourg. Cette situation indigne est vécue par de nombreuses personnes ici, au Luxembourg, alors que l’accès aux soins est le droit humain le plus universel et le plus essentiel, surtout pour les femmes enceintes et les enfants. »

 

a
B

 

La campagne de Médecins du Monde thématise des dépenses partagées par beaucoup en période estivale : celles consacrées aux vacances, aux loisirs et activités de plein air, tout en rappelant que ces dépenses ne sont pas partagées par tous.

 

« L’objectif de la campagne est de faire réfléchir aux barrières financières à l’accès aux soins médicaux, précise Marc Gerges, vice-président de MdM Luxembourg. Il s’agit de demander à ceux qui partent en vacances de penser à ceux qui sont dans le besoin, non pas en sacrifiant leur week-end ou leur semaine de vacances, mais en faisant un don, qui permettra à nos équipes bénévoles d’offrir les soins médicaux dont les plus démunis ont besoin. »

 

« Il s’agit de demander à ceux qui partent en vacances de penser à ceux qui sont dans le besoin. »

 

Depuis 2014, au Luxembourg, les équipes bénévoles de MdM soignent des personnes en situation de grande précarité et n’ayant pas accès au système national de protection sociale. Des soins médicaux gratuits sont ainsi prodigués dans les lieux de consultation de Médecins du Monde à Bonnevoie et à Esch-sur-Alzette. Les médicaments sont également remis gratuitement aux patients. Si besoin, des rendez-vous sont organisés pour permettre aux patients d’accéder à des soins médicaux spécialisés : soins bucco-dentaires, ophtalmologiques, dermatologiques, etc. ainsi qu’en santé mentale.

 

En 2017, près de 800 personnes ont bénéficié d’un suivi psychomédicosocial. « 30% des pathologies rencontrées sont chroniques : de nombreuses personnes n’ont pas accès aux traitements dont elles ont besoin pour lutter contre des maladies comme le diabète, l’asthme ou l’hypertension. Elles n’ont pas non plus accès à des soins dentaires, explique Sylvie Martin, chargée de direction. Nos équipes sont confrontées à une vraie détresse humaine. »

 

Actuellement, ce sont plus de 100 bénévoles MdM (médecins généralistes, médecins spécialisés, infirmières et infirmiers, psychologues, psychiatre, traducteurs…) qui soignent, au quotidien, au Luxembourg.

 

Les programmes de soins – structures de soins, organisation des équipes bénévoles, achat des médicaments, des prothèses dentaires, suivi médical des patients – de Médecins du Monde sont essentiellement financés grâce aux dons.

 

En 2017, MdM avait lancé une première campagne de sensibilisation montrant l’antagonisme entre la richesse du pays illustrée par des symboles forts – 2e pays le plus riche du monde, 2e centre pour les fonds d’investissement au monde, en revenu mensuel moyen brut de 5.370 € – et la précarité dans laquelle vivent les plus démunis.

 

Pour toute information complémentaire, merci de contacter :
Sylvie Martin, chargée de direction
T. +352 671 045 674 | smartin@medecinsdumonde.lu