Urgence Haïti

top_1Risques accrus d’épidémies : l’action et la vigilance sont de mise après le passage de l’ouragan Irma en Haïti



Si l’ouragan Irma n’a pas tout détruit sur son passage en Haïti, ses conséquences dans ce pays extrêmement vulnérable ne doivent pas être sous-estimées. Une réponse immédiate et une vigilance accrue sont de mise pour éviter la propagation des maladies, dont le choléra.

 

2017-02-27 10.15.48_1200Les vents forts et les pluies continuent sur les régions septentrionales d’Haïti. Dans la région du Nord-Ouest, où Médecins du Monde a des activités de lutte contre le choléra et la malnutrition depuis 2014, nos équipes rapportent des inondations et des rivières en crue, la destruction de maisons, d’infrastructures et de récoltes, et une interruption de certains services essentiels.
Les conditions actuelles sont favorables à la propagation de maladies vectorielles déjà présentes en Haïti, comme le paludisme, la dengue, le chikungunya ou encore le virus Zika. Mais c’est le choléra qui préoccupe aujourd’hui le plus Médecins du Monde. Malgré une baisse des cas observée en 2017, des flambées persistent et sera décuplée par des conditions d’hygiène et d’assainissement détériorées. « Dans un contexte où les financements pour la lutte contre le choléra sont en réduction constante, Irma pourrait mettre le feu aux poudres », s’inquiète Andrée Gilbert, cheffe de mission pour Médecins du Monde en Haïti. En Haïti, Médecins du Monde est la seule organisation à appuyer la lutte contre le choléra dans les communautés.
Médecins du Monde a déjà mis à la disposition des autorités sanitaires des véhicules et du carburant ainsi que des tablettes de purification des eaux et des sels de réhydratation. Les équipes sur place conduisent actuellement, conjointement avec la direction de la protection civile, des évaluations dans les différentes zones sinistrées, afin de déterminer les besoins à venir et le type de soutien que Médecins du Monde peut offrir aux autorités.
Cela pourra passer par soutenir la mise en place de cliniques mobiles afin d’aller secourir les personnes là où elles se trouvent, par l’envoi d’équipes de sensibilisation aux mesures d’hygiène et d’assainissement, ainsi que par la fourniture de matériel logistique et médical, et par la réhabilitation de centres de santé endommagés.
« Nous sommes soulagés, mais en même temps la situation est loin d’être stabilisée. L’impact sur la santé et la sécurité alimentaire des Haïtiens sera plus lourd que l’on ne croit. Les dommages définitifs dépendront de la réponse qui est apportée dans les jours qui viennent » conclu Mme Gilbert.



Pour soutenir ces actions, Médecins du Monde lance également un appel aux dons !

 

FAITES UN DON !




ou Faire un don par virement:

Banque: BIL
SWIFT: BILLLULL
IBAN: LU75 0020 0100 0005 0700
Communication: Urgence Haiti
* Vos dons sont déductibles fiscalement. Plus d’infos

 

merci